Bilan

La Colombie à vélo : bilan, bons plans et budget

Dans cet article, retrouvez le bilan de notre voyage à vélo en Colombie: les chiffres, nos bons plans et nos coups de cœur, ainsi que notre budget détaillé. Combien de temps faut-il prévoir pour voyager à vélo en Colombie ? Quel itinéraire emprunter et que faut-il ne pas louper ? Combien coûte un voyage à vélo en Colombie ? Suivez-le guide !

1. La Colombie à vélo : le bilan en chiffres

Combien de temps ?

La moitié des jours de repos (13 jours) correspondent aux jours passés entre Carthagène, le parc Tayrona et Palomino après notre arrivée à Carthagène. Le reste des jours de repos est réparti tout au long de la route. Nous avons fait une journée de randonnée dans la vallée de Cocora et une autre journée dans le parc national Tayrona.

Combien de kilomètres ? Quel dénivelé ?

Pour une fois, nous n’avons pratiquement fait aucun kilomètre en bus ou stop. Après 5 pays traversés à vélo, serait-on devenus plus forts ? 😉 Nous avons seulement été pris en stop sur quelques kilomètres pour remonter dans la Cordillère Orientale.

Nous avons trouvé que les dénivelés étaient moins difficiles en Colombie qu’en Equateur par exemple. Généralement les côtes sont moins longues et montent moins en altitude. Nous ne sommes montés qu’une fois au-dessus des 3.000m d’altitude en Colombie (au sud de Pasto). Nous avons aussi pédalé sur certaines portions plates (vallée du Cauca vers Cali, plaine du fleuve Magdalena au sud de Carthagène), ce qui était également bien reposant.

Quel itinéraire ?

Combien ça coûte ?

Pour 74 jours de voyage en vélo en Colombie, nous avons dépensé 1 551 € à deux, soit 10,5 € par jour et par personne, répartis comme suit :

✏ Nourriture : 4,5 € par jour et par personne
Comme à notre habitude, nous avons majoritairement cuisiné notre propre nourriture. Faire le plein de fruits et légumes dans les marchés est très économique. Mais, tout comme au Pérou, en Bolivie ou en Equateur, manger dehors un petit almuerzo (menu du déjeuner) ne revient pas très cher (environ 2€/3€). Dans certaines grandes villes, nous avons également mangé dans des restaurants un peu plus chers et moins typiques (à Cali ou à Palomino par exemple).

✏ Logement : 4,1 € par jour et par personne
Sur les 74 nuits passées en Colombie, nous avons payé un hébergement sur 58 nuits et avons dormi gratuitement 16 nuits. Nous avons donc payé la majorité du temps, car les hébergements (en dehors des zones touristiques) sont très abordables : une chambre double coûte en moyenne 30.000 COP/40.000 COP, soit environ 10€). Le réseau Warmshowers est assez développé en Colombie et nous en avons profité plusieurs fois.

✏ Tourisme/Visite : 0,6 € par jour et par personne, soit 43 € par personne au total
Correspond principalement à l’entrée du parc national Tayrona (18€ par personne). Le reste correspond aux free walking tour (visites guidées sur pourboire) que nous avons faits à Medellin, Cali, Carthagène et Popayan.

✏ Transport : 0,6 € par jour et par personne, soit 41 € par personne au total
Correspond principalement à notre aller-retour en bus depuis Carthagène pour aller visiter le parc Tayrona et Palomino (23€ par personne). Le reste correspond à des transports occasionnels lors de nos journées de repos (bus, métro, …).

✏ Matériel/Divers/Souvenirs : 0,7 € par jour et par personne, soit 110 € pour 2 au total
Correspond principalement à 76 € de souvenirs et à 27€ de matériel pour l’emballage de nos vélos dans l’avion (cartons, scotch, papier-bulle …).

Floridablanca - Paysage de plantations de café
Guatapé - Vue du village avec le Penol

2. Nos coups de cœur et nos meilleures routes

El Eje Cafetero, la région du café (à retrouver dans cet article)

Pour trouver la Colombie typique, celle que l’on nous montre dans les publicités sur le café, il ne faut pas manquer la région d’El Eje Cafetero, au sud de Medellin. Les plantations de café s’y étendent à perte de vue et les villages sont authentiques.  La gentillesse des Colombiens de cette région est une raison de plus de s’y aventurer.

El Eje Cafetero - Cultures de café et bananiers
Finca Don Elias - Moulin à café
El Eje Cafetero - Un Colombien et son cheval

♥ Les plages paradisiaques du parc national Tayrona (à retrouver dans cet article)

Pour finir notre voyage sur une touche exotique, nous nous sommes aventurés 2 jours dans le parc national de Tayrona, sur la côte caraïbe. Les plages y sont réellement paradisiaques … Et, bien que le parc soit l’un des endroits les plus visités de Colombie, celui-ci est suffisamment grand pour pouvoir trouver des sentiers ou des plages plages moins fréquentés.

Tayrona - Cabo San Juan
Tayrona - Plage de la Piscina

♥ Les petits villages pittoresques de la Cordillère Orientale, comme Barichara ou Villa de Leyva (à retrouver dans cet article)

La Colombie possède de beaux petits villages et nous avons surtout été séduits par la tranquillité et l’authenticité des villages de la Cordillère Orientale, comme Barichara et Villa de Leyva. Le temps ne semble pas avoir d’emprise sur eux. Les maisons aux murs blanchis à la chaux, les balcons en bois sculptés et les ruelles pavées offrent au voyageur un aperçu parfait d’une Colombie calme et apaisée.

Barichara - Nos vélos dans une ruelle
Guane - Porte
Villa de Leyva - Place

3. Nos bonnes adresses

Les bons plans dodo

La Casa Bici de Pasto : Un lieu ouvert récemment par John, qui a vraiment à cœur de recevoir les cyclistes du mieux qu’il le peut. Tout est récent et en très bon état et la zone de camping est parfaitement sécurisé. Un vrai coup de cœur pour cette initiative qui devient un lieu de passage incontournable !
Camping | 10.000 COP/tente | Douche chaude| Wifi | Petite cuisine à dispo

Pour le reste de la Colombie, nous n’avons pas d’autres lieux incontournables des cyclistes à vous conseiller. Cependant, le réseau Warsmshowers est bien développé en Colombie et nous a permis de faire de belles rencontres.

Les bons plans miam

– Le restaurant libanais Pita Majita  à Cali: ce petit restaurant sert une très bonne cuisine d’inspiration libanaise. Le menu du midi est un poil plus cher qu’un almuerzo classique mais les saveurs changent. Plats végétariens ou pas, ambiance orientale au rendez-vous !
Menu du midi environ 12.000 COP (soupe, plat, jus, dessert)

– Les burgers de Chef Burger à Cali : ça faisait vraiment un bail que nous n’avions pas mangé d’aussi bon burgers … Et il y en a même un végétarien 🙂 Si vous avez une envie de burger à satisfaire, vous ne serez pas déçus !
Burger avec frites : environ 20.000 COP 

– Les falafels de Barba Beach à Palomino: si vous passez par Palomino, un petit village de la côte Caraïbe ou le maître-mot est la farniente, ne manquez pas de goûter aux délicieux falafels de ce petit restaurant de la route principale. Rien de vraiment typique, ni colombien, mais qui peut résister à des falafels dorés et à un houmous crémeux ? 😉
10.000 COP le sandwich aux falafels | 18.000 COP l’assiette falafels avec de l’houmous

Rio Magdalena - Bateau
Entre Puerto Boyaca et Otanche - Cabosse de cacao
Entre Puerto Boyaca et Otanche - Papillon
Entre Guatapé et San Luis - Pauline sur la piste

4. Astuces diverses

Argent/banque

En Colombie, la monnaie est le peso colombien (COP). En 2018, 1€ = 3500 COP.
La BBVA est une des banques qui permet de retirer sans frais en Colombie. Elle est présente dans la majorité des villes, même moyennes. La limite de retrait est de 300.000 COP (environ 85€), mais il est possible de retirer plusieurs fois par jour.

Climat/saison

Il y a deux saisons des pluies en Colombie :  en avril/mai puis en octobre/novembre. Nous sommes entrés en Colombie en octobre et avons donc roulé en plein dans la saison des pluies. Nous avons surtout eu de grosses averses dans le sud du pays (vers Pasto). Dans le centre du pays, nous avons moins été gênés par les pluies mais n’avons pas eu de visibilité sur les sommets (parc national Los Nevados, parc national El Cocuy).

Globalement, il fait plutôt frais dans les montagnes, dès que l’on se trouve au dessus de 2.000 m d’altitude. Par contre, sur la côte ou dès que l’on redescend en altitude, il fait chaud … très chaud !

Eau potable

Dans environ 30% des cas, l’eau est potable en Colombie : dans les grandes villes en général (Carthagène, Cali, Medellin, …) mais il n’y a pas vraiment de règle stricte et l’eau peut aussi être potable dans des villages. Nous avons toujours demandé avant de boire l’eau du robinet. Si elle n’était pas potable, nous l’avons filtré.

5. La Colombie à vélo, notre avis général

Nous avons adoré parcourir la Colombie à vélo, en grande partie grâce à la bienveillance et à la gentillesse des Colombiens.  Les paysages que nous avons découverts en Colombie étaient moins spectaculaires que dans le reste des Andes. Mais nous avons découvert la multiplicité de la Colombie, entre chaleur caribéenne et petits villages typiques au milieu des plantations de café. La Colombie est colorée et surprendra le voyageur par ses multiples facettes.

En restant bien informés auprès des autorités françaises et en écoutant les conseils des locaux, nous n’avons eu aucun problème de sécurité et n’avons pas perçu de risque particulier à pédaler en Colombie.

Medellin - Comuna 13 Esperanza
Mompox - Vélo aux ananas
Carthagène - Quartier de Getsemani
Carthagène - Arrivée sur la plage

Plus d'articles

Aucun commentaire

Répondre