Bilan

Le Pérou à vélo : bilan, bons plans et budget

Dans cet article, retrouvez le bilan de notre voyage à vélo au Pérou : les chiffres, nos bons plans et nos coups de cœur, ainsi que notre budget détaillé. Combien de temps faut-il prévoir pour voyager à vélo au Pérou ? Quel itinéraire emprunter et que faut-il ne pas louper ? Combien coûte un voyage à vélo au Pérou ? Suivez-le guide !

1. Le Pérou à vélo : le bilan en chiffres

Combien de temps ?


Nous passons beaucoup de jours de pause/visite à Cusco et dans les alentours (11 jours au total), ainsi qu’à Huaraz (5 jours) uniquement car l’auberge dans laquelle nous étions était parfaite ! Les autres jours de pause sont répartis tout au long de la route. Les 4 jours de randonnée correspondent au trek du Salkantay, pour aller voir le Machu Picchu.

Combien de kilomètres ? Quel dénivelé ?


Les kilomètres en bus et en stop correspondent principalement aux portions suivantes : Trujillo-Piura (424 km) et Andahuaylas-Huancayo (499 km).

Pour ce qui est des dénivelés, nous pouvons retenir 3 zones distinctes de notre itinéraire péruvien :
– du lac Titicaca à Cusco, où la route principale est principalement sur un altiplano (à part un col à 4.300 m d’altitude) et où les dénivelés sont faibles
– la partie centrale de Cusco à Huaraz, où les dénivelés sont très importants et où nous montons 4 cols à plus de 4.700 m d’altitude
– le nord du Pérou, que nous avons fait par la côte et qui est donc pratiquement dépourvu de dénivelé

Quel itinéraire ?

Combien ça coûte ?

Pour 67 jours de voyage en vélo au Pérou, nous avons dépensé 1437 € à deux, soit 11€ par jour et par personne, répartis comme suit :

✏  Nourriture : 4,7€ par jour et par personne
Comme à notre habitude, nous avons majoritairement cuisiné notre propre nourriture. Faire le plein de fruits et légumes dans les marchés est très économique. Mais, tout comme en Bolivie, manger dehors un petit almuerzo (menu du déjeuner) ne revient pas très cher (environ 2€). Dans certaines grandes villes, nous avons également mangé dans des restaurants un peu plus chers et moins typiques (pizzeria ou crêperie à Cusco, environ 6€ par personne).

✏  Logement : 3,1 € par jour et par personne
Sur les 67 nuits passées au Pérou, nous avons payé un hébergement sur 53 nuits et avons dormi gratuitement 14 nuits. Nous avons donc payé la majorité du temps, car, comme en Bolivie, les hébergements ne sont vraiment pas chers (une chambre double -basique- coûte entre 20 soles et 40 soles, soit entre 5€ et 10€).

✏  Tourisme/Visite : 1,5€ par jour et par personne, soit 100 € par personne au total
Correspond principalement au Machu Picchu (152 soles par personne, soit environ 40€ par personne), au billet combiné pour les visites de la Vallée Sacrée (70 soles par personne, soit environ 18 € par personne) et à la visite en bateau des îles en roseaux du lac Titicaca (45 soles par personne, soit environ 13 € par personne)

✏  Transport : 1 € par jour et par personne, soit 67 € par personne au total
Correspond principalement aux transports relatifs à la visite du Machu Picchu (82 soles par personne, soit environ 22 € par personne), au trajet de bus Andahuaylas-Huancayo (2 bus, 67 soles par personne y compris les vélos, soit environ 17 € par personne) et au trajet de bus Trujillo-Piura (52 soles par personne y compris les vélo, soit environ 14 € par personne).

2. Nos coups de cœur et nos meilleures routes

♥ La péninsule de Capachica (à retrouver dans cet article)

Nous avons adoré ce petit détour au bord du lac Titicaca. D’une part nous avons traversé de belles régions de campagnes, où les femmes portaient de très beaux chapeaux brodés et où tout le monde travaillaient dans les champs. D’autre part, le lac est vraiment superbe : comme une grande mer, il s’étend presque à perte de vue et est d’un très beau bleu. Nous avons d’ailleurs profité de ce petit détour pour faire un jour de repos au village de Llachon, au bout de la péninsule, à profiter du soleil et de la belle vue. De Llachon, nous sommes même allés voir les fameuses îles de roseaux du peuple Uros en bateau. En bref, une parenthèse de sérénité 🙂

Ile Uros - Vue à l'arrivée
Péninsule de Capachica - Pauline et les moutons
Llachon - Chapeau de dame
Vue du lac Titicaca, depuis la péninsule de Capachica

♥ La piste dans la Cordillera Huayhuash (à retrouver dans cet article)

« Ah enfin ! » C’est à peu près la réaction que nous avons lorsque nous apercevons les premiers sommets enneigés et les glaciers de la Cordillera Huayhuash. Ça faisait un moment que nous n’avions pas vu de paysages aussi spectaculaires. Malgré les deux cols à plus de 4.700 m d’altitude, le froid et la piste en mauvais état, nous avons adoré traverser cette Cordillère.

Cordillera Huayhuash - Pauline sur la piste
Cordillera Huayhuash - Lagune après le col
Cordillera Huayhuash - Lagune et sommets enneigés

♥ La boucle dans le parc Huascaran (à retrouver dans cet article)

Avec la Cordillera Huayhuash, le parc Huascaran fait indéniablement parti de nos coups de cœur du Pérou et du voyage. Encore une fois, des cols à plus de 4.700 m d’altitude et de la (très) mauvaise piste. Mais nous nous souviendrons longtemps de cette boucle qui nous a fait traverser encore une fois des paysages extraordinaires, avec ses sommets enneigés et ses glaciers. La route est assez peu fréquentée et il est facilement possible de trouver des petits coins de bivouac tranquilles.

Parc Huascaran - Simon et le Huascaran Nord
Parc Huascaran - Vue du Huascaran Sud
Parc Huascaran - Sommet Contrahierbas

3. Nos bonnes adresses

Les bons plans dodo

Hostal La Estrellita à Cusco : le repère des cyclistes à Cusco. Un grand patio ensoleillé où est servi le petit déjeuner, des chambres basiques mais des sanitaires propres. Proche du centre. Très bonne ambiance, nous avons eu du mal à en partir.
20 soles/personne en dortoir ou en chambre | Petit déjeuner compris | Accès à la cuisine | Stockage d’affaires et vélo gratuit pendant vos excursions | Wifi

Hostal El Tambo à Huaraz : le repère des cyclistes, alpinistes et hippies en tout genre de Huaraz. Comme à Cusco, très bonne ambiance et nous avons eu du mal à en partir ! Le lieu est bien tenu et très propre. Tables et chaises pour petit-déjeuner/déjeuner au soleil. Blender à disposition dans la cuisine pour faire des jus de fruits frais du marché (à côté !).
10 soles/personne en dortoir ou en chambre | Accès à la cuisine | Stockage d’affaires et vélo gratuit pendant vos excursions | Wifi

Thermes d’Aguas Calientes/La Raya, entre Juliaca et Cusco : d’abord, ce sont des sources chaudes naturelles dans un très bel environnement. Et puis, il est aussi possible de camper sur place ! De quoi se délasser les jambes après une journée de vélo et en profiter encore le matin au réveil 🙂
5 soles/personne (entrée aux thermes + camping) | A mi-chemin entre Juliaca et Cusco | Coordonnées GPS : -14.451186,-71.072978

Les bons plans miam

– Les croissants de la boulangerie Qosqo Maki, à côté de la Estrellita, à Cusco : pour compléter le petit-déjeuner de la Estrellita, enfin surtout parce qu’on est de grands gourmands, nous avons bien profité de la boulangerie Qosqo Maki. Les croissants sont presque aussi bons qu’en France et les pains au chocolat ne sont pas mal non plus !
1,20 soles le croissant | 1,80 soles le pain au chocolat

La Bo’M, crêperie à Cusco : de bonnes galettes presque comme en Bretagne, avec des recettes traditionnelles ou d’influence andine. De très bonnes crêpes également. Nous avons tellement aimé que nous y sommes allés deux fois !
Menu galette complète, crêpe sucrée et boisson du jour à 25 soles | Autres menus disponibles | Entre 25 et 35 soles par personne

Les falafels du marché San Blas, à Cusco : pour un repas sur le pouce délicieux, copieux et végétarien, direction le petit marché San Blas ! Un petit stand de falafels, dans l’allée parallèle à celle des cevicheria, fait le plein tous les midis : nous ne l’avons découvert que la veille de notre départ de Cusco, mais si nous l’avions découvert avant, c’est certain que nous y serions allés plusieurs fois 🙂
Falafels (galettes de blé, boulettes de pois-chiches, légumes et crudités diverses) entre 7 et 10 soles

Les sécheuses de pommes de terre, à Chinchero
Entre Huancayo et Cerro de Pasco - Neige sur les hauteurs

4. Astuces diverses

Argent/banque

Au Pérou, la monnaie est le sol. En 2018, 1€ = 4 soles.
Les banques BCP et Banco de la Nacion permettent de retirer sans frais au Pérou.

Climat/saison

Dans les montagnes, les températures varient peu tout au long de l’année mais la pluviométrie est plus importante en été qu’en hiver. Mieux vaut donc prévoir de traverser ces régions en vélo en hiver (d’avril à octobre).

Sur la côte, l’amplitude de températures est faible et les températures sont douces toute l’année. La pluviométrie est très faible et rend la région propice au voyage à vélo en toute saison.

Eau potable

Au Pérou, l’eau du robinet n’est pas potable. Nous avons filtré toute l’eau que nous avons bu.

Machu Picchu - Vue d'ensemble
La Plaza de Armas de Cusco
Une ruelle, à Cusco

5. Le Pérou à vélo, notre avis général

Le Pérou est un très grand pays, très long à traverser en suivant uniquement la Cordillère des Andes. Nous y avons passé un peu plus de 2 mois en prenant la côte au Nord pour aller plus vite, mais en passant strictement par les montagnes, il nous aurait bien fallu 3 mois.

Côté paysage, il y a au Pérou des montagnes qui sont parmi les plus belles de ce que nous avons vu en Amérique du Sud (Cordillera Blanca et Cordillera Huayhuash), mais il y a aussi beaucoup de paysages moins spectaculaires. Et la côte que nous avons fait au Nord est particulièrement sans intérêt, avec beaucoup de déchets le long des routes … Côté culture, le Pérou est très intéressant, notamment dans la région de Cusco.

Il y a des zones extrêmement touristiques au Pérou, qui sont peut-être à éviter en voyage à vélo … En effet, les Péruviens savent tirer parti du tourisme mais ont du mal à faire la différence entre un vacancier (qui ne compte pas trop ce qu’il dépense) et un voyageur au long cours (qui compte beaucoup plus ce qu’il dépense !)

En résumé, le bilan de notre voyage en vélo au Pérou est assez mitigé. Nous y avons fait de belles rencontres et avons traversé des paysages sublimes mais c’est loin d’être représentatif des 2 mois que nous avons passé au Pérou.

Plus d'articles

2 Commentaires

  • Répondre
    Epardaud Dominique
    6 juillet 2019 le 0 h 54 min

    Bonsoir à vous 2!
    il y a tant à dire……Votre blog est SUPER….. je suis en pleine préparation pour un pti tour à vélo…fin Mars Avril Mai Juin prochains…Equateur Pérou Bolivie et partie nord de l’Argentine.. Merci à vous 2 tout est parfait et j’ai trouvé ce que je cherchais au niveau budget…cela m’aide beaucoup dans ma préparation..Dominique….Vive la vie à vélo….

    • Répondre
      Pauline & Simon
      7 juillet 2019 le 10 h 33 min

      Bonjour Dominique,
      Super projet de voyage ! Nous sommes contents que notre récit aide d’autres cyclistes 🙂
      Bonne préparation et bonne route,
      Pauline et Simon

    Répondre